UNIVERSITÉ DU TEMPS LIBRE

6 rue de Taulignan - 84000 Avignon

Tél. 04 90 85 88 00

Histoire de l'art

L'art du Moyen Âge

de l'empire carolingien au XIVème siècle

Chantal Duquéroux-Rozwens


Rome avait diffusé les caractéristiques sociales, politiques, philosophiques, artistiques de la civilisation gréco-romaine vers la totalité de son empire. C’est sur ce terreau particulièrement riche que l’autorité chrétienne va instaurer un ordre nouveau dans les deux parties de l’Empire, occidental et oriental depuis la fondation de Constantinople.

La Renaissance carolingienne est un des premiers moments forts du haut Moyen Âge, où les princes mécènes vont créer des bibliothèques, mettre en place des structures scolaires et faire venir à leur cour les meilleurs enlumineurs, bronziers, ivoiriers, orfèvres.

La grande sculpture quant à elle, renaîtra vers l’An Mil et offrira progressivement aux cathédrales romanes et gothiques des œuvres capitales.

L’extraordinaire aventure artistique du Moyen Âge englobera tout d’abord et de manière primordiale l’architecture, qui construira le temple sacré adapté aux réalités religieuses, sociologiques, historiques (âge roman et gothique), puis la mosaïque, la peinture, principalement à fresque, les arts du livre, le somptueux travail des ivoires, le vitrail qui jouera un rôle hautement symbolique.

L'art du Moyen Âge

Conférences avec vidéoprojection

les lundis de 14h à 16h

Présentation gratuite du cours
le 17.09.2018 à 14h

3 sessions de 9 séances chacune

1ère session :
2ème session :
3ème session :

Début le 01.10.2018
Début le 17.12.2018
Début le 18.03.2019

Coût de chaque session : 144 € (2x72)


La peinture européenne

entre néo classicisme et modernité

Chantal Duquéroux-Rozwens


Dans le courant du XVIIIe, même si la peinture d’histoire reste pour les académiciens le sujet absolu, se développent par ailleurs d’autres genres, le portrait, la nature morte, la scène galante. Mais dès le début du siècle se développe aussi le goût pour l’antique en Allemagne, en Angleterre, auxquelles se joint la France vers 1750, sans doute en partie grâce aux découvertes archéologiques importantes à Pompéi (temple d’Isis), et au rôle joué par Johann Joachim Winckelmann, historien défenseur inconditionnel de l’art grec. Cet intérêt pour la culture antique amène le retour au beau idéal, et à la condamnation des extravagances du rococo. Le néo classicisme était en marche.

Au début du XIXe Jacques Louis David, Raphael Mengs en Allemagne, Benjamin West en Angleterre entre autres, illustrent très fortement ce nouveau genre qui verra parallèlement l’arrivée du Romantisme, dont Eugène Delacroix, Johann Heinrich ­Füssli, Caspar David Friedrich seront les grands représentants. Cette nouvelle interprétation sensible sera suivie de nombreuses « modernités » dont la plus révolutionnaire sera l’impressionnisme.

La peinture européenne

Conférences avec vidéoprojection

les mardis de 9h30 à 11h30

Présentation gratuite du cours
le 18.09.2018 à 10h

3 sessions de 9 séances chacune

1ère session :
2ème session :
3ème session :

Début le 02.10.2018
Début le 18.12.2018
Début le 19.03.2019

Coût de chaque session : 144 € (2x72)


L' art des jardins

de l'Antiquité à nos jours

Joëlle Saccoman


Art de vivre, le jardin est un lieu de mémoire dynamique qui a une place toute particulière dans l’imaginaire. Il exprime la façon dont un groupe humain s’appréhende lui-même, définit ses conditions d’existence, se situe par rapport à la nature.

Même si le jardin est potager, puis parc, il est avant tout un haut lieu symbolique, un lieu de vie idéal : le paradis est un jardin des délices, la représentation d’un monde immaculé jamais vu antérieurement.

Du paradis des Perses au jardin contemporain, en passant par les jardins romains, le verger de l’Occident médiéval, le jardin classique... l’art des jardins ne se comprend qu’à l’intérieur de chaque société.

Vaincre la nature, la domestiquer en quelque sorte, magnifie le personnage qui possède une telle création et lui apporte une gloire dont on parle bien au-delà des frontières. Ce sera le cas des jardins de Versailles, conçus par le célèbre jardinier André Le Nôtre qui deviendront par leur seule réputation un modèle pour toute l’Europe jusqu’au XXe siècle.

Des jardins anglais à ceux de la révolution industrielle, les paysages culturels constituent un patrimoine dont la spécificité est de mettre en oeuvre des matériaux vivants, des processus naturels et des pratiques humaines changeantes, selon des situations territoriales et historiques.

Aujourd’hui le jardinage n’est plus l’apanage des fortunés. Tout propriétaire du moindre petit bout de terre peut aménager un jardin à peu de frais. La mode du jardin est désormais au confort et au bien-être, finies les statues imposantes, les fontaines gigantesques, les allées interminables...

« Un beau jardin n’a pas besoin d’être grand, mais il doit être la réalisation de votre rêve, même s’il est seulement de deux mètres carrés de large et se trouve sur votre balcon. »

C’est avec ces mots que le Capitaine Neil McEacharn expliquait sa philosophie...

L' art des jardins

Conférences avec vidéoprojection

les lundis de 9h30 à 11h30

Présentation gratuite du cours
le 20.09.2018 à 10h

2 sessions de 12 séances chacune

1ère session :
2ème session :

Début le 08.10.2018
Début le 28.01.2019

Coût de chaque session : 189 € (3x63)


Venise

La sérénissime

Joëlle Saccoman


Venise, cité mythique suspendue depuis des siècles entre le ciel et l’eau, où lumières magiques, légendes et reflets ensorcellent, aurait pu n’être qu’un songe mais elle appartient à l’éternité.

Née de la mer et de l’incroyable volonté des hommes, elle sut entretenir un dialogue constant avec les pays du Levant et dévoile une histoire singulière en Italie du nord : République maritime au gouvernement unique en son genre, elle s’affranchit peu à peu de Byzance, domine toute la Vénétie, prospère grâce au commerce maritime et développe un empire « colonial ».

Ce cours retracera l’histoire des différentes expressions artistiques de Venise : de la sculpture à la peinture, de la décoration intérieure à l’architecture. C’est un vaste panorama qui débutera aux origines byzantines de la cité lagunaire pour arriver à Tiepolo à la fin du XVIIIe siècle, en insistant sur les grands programmes religieux et civils qui ont caractérisé l’âge d’or de l’art vénitien du XVe au XVIIIe siècle.

Foyer intellectuel et culturel, son art est une poésie et une musique, une rêverie, celle des couleurs de Giorgione et de Titien, celle du regard des madones de Giovanni Bellini, du génie de Tintoret et de Véronèse ou encore de Monteverdi qui y crée l’opéra, celle de la lumière qui baigne les œuvres de Canaletto et Guardi et fascinera Turner et Monet.

Venise

Conférences avec vidéoprojection

les jeudis de 9h30 à 11h30

Présentation gratuite du cours
le 20.09.2018 à 10h30

2 sessions de 12 séances chacune

1ère session :
2ème session :

Début le 11.10.2018
Début le 31.01.2019

Coût de chaque session : 189 € (3x63)


La Comédie dans le Cinéma

Laura Vichi


A partir de quelques échantillons marquants du cinéma américain et du cinéma italien, deux cinématographies où le comique est par moments véritablement à l’honneur, nous nous pencherons sur le fonctionnement d’un genre de film majeur, la comédie. Pour les États-Unis, nous verrons la grande saison du muet avec Charlie Chaplin ou Buster Keaton, puis Lubitsch, Capra, Wilder, mais aussi Woody Allen et les frères Cohen ; pour l’Italie, la « comédie à l’italienne » de Pietro Germi, Luigi Comencini, Dino Risi, Mario Monicelli, Ettore Scola...

Nous emprunterons des clés de lecture de film à des historiens, critiques, écrivains, artistes, philosophes, qui nous permettront d’amorcer un débat autour des extraits proposés.

La Comédie dans le Cinéma

Conférences avec vidéoprojection

12 jeudis de 9h30 à 11h30

Présentation gratuite du cours
le 27.09.2018 à 9h30

début le 07.02.2019

189 € (3x63)